Comment Ouvrir un Livret à ses Petits Enfants ?

Chaque année, de nombreux grands-parents recherchent des solutions d’épargne efficaces pour soutenir leurs petits-enfants dans leurs projets. Parmi les outils en vogue, le livret constitue un moyen particulièrement avantageux pour mobiliser du capital. Pour vous permettre de mobiliser des fonds pour vos protégés, voici quelques éclairages.

Est-il possible d’ouvrir un compte bancaire à ses petits-enfants ?

Les grands-parents sont nombreux à souhaiter accompagner leurs petits-enfants dans leurs premiers projets d’adultes. Pour financer leurs études ou l’achat de leur première voiture, ils disposent de plusieurs solutions d’épargne efficaces. Si vous êtes concerné, vous pouvez notamment opter pour l’ouverture d’un compte épargne au nom de vos chers protégés. Encore faut-il que votre établissement bancaire le tolère. Si c’est le cas, vous devriez pouvoir épargner à votre rythme et sans réelles contraintes.

Ainsi, vos petits-enfants disposeront d’une jolie somme à débloquer au jour de leur majorité ou de leur émancipation. Néanmoins, sachez que la plupart des banques vous imposent de prévenir les parents, ces derniers constituants les représentants légaux.

Quel livret ouvrir pour ses petits-enfants ?

Parmi les solutions d’épargne les plus vogues, le livret A constitue un outil fiable et accessible. Chaque année, il ne cesse de séduire les Français, ces derniers se laissant volontiers séduire par sa rémunération nette d’impôt.

Pour épargner pour vos petits-enfants, il peut constituer un allié de taille et s’avère particulièrement avantageux. Il vous offre notamment la possibilité d’ouvrir un compte au nom de votre progéniture mineure, dès sa naissance. Une fois déposées sur ce livret, les sommes deviennent sa stricte propriété. Ainsi, elles ne peuvent en aucun cas être retirées par ses représentants légaux. Par ailleurs, le titulaire du compte ne pourra en bénéficier qu’à sa majorité, ce qui contribue à protéger son patrimoine.

Avant toute ouverture de livret A, il est important de savoir que chaque enfant ne peut disposer que d‘un unique compte épargne. Aussi, on prendra la précaution de prévenir les parents. Sachez par ailleurs que les versements sont plafonnés à 22 950 euros.

Notez que les mineurs de plus de 12 ans peuvent également bénéficier d’un livret jeune. À travers ce second compte épargne, vous leur permettrez de gérer leur argent de poche. Ils pourront à leur guise déposer ou retirer de l’argent.

Quelles sont les autres solutions ?

Si les livrets A et Jeune constituent les outils d’épargne favoris des grands-parents, ils ne sont pas les seuls.

Les PEL (Plans Épargne Logement) et CEL (Compte Épargne Logement) peuvent également être ouverts au nom de vos protégés mineurs. S’ils sont moins répandus, ces outils constituent néanmoins un bon moyen pour optimiser des droits à prêts. Plus spécifiques, ils vous permettront de soutenir votre chère descendance dans ses projets immobiliers.

Pour transmettre des fonds, vous pouvez également opter pour l’assurance-vie, à condition d’en informer les parents. En désignant vos petits-enfants comme bénéficiaires de votre contrat, vous avez la garantie de leur transmettre le capital disponible à votre décès. En dessous d’un certain montant, cette transmission pourra se faire hors succession. Notez que vous pouvez tout à fait choisir de fixer une date de mise à disposition du capital.

Pour sélectionner la formule la mieux adaptée à vos besoins, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire.

Nous serons heureux de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Cueunion